Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 00:00
Aujourd’hui, il ne s’est rien passé d’extraordinaire mais ma journée a été merveilleuse ! Rien d’extraordinaire vis à vis du monde mais…

Ma journée a commencé comme souvent, avec un rêve qui m’échappe avant même d’ouvrir les yeux. Il y a des images, une histoire et je tente de m’en souvenir car je sais que ces idées pourraient me servir dans mes histoires. Alors que je tente de m’en ressouvenir, de relier les séquences entre elles, avant même que j’ouvre les yeux, les souvenirs de mon rêve s’envolent dans la stratosphère de mon inconscient et toutes tentatives se retrouvent vaines.

Mon téléphone s’est mis à jouer sa sonnerie réveil – qu’est-ce que je ferai sans ce tél ! Je crois que je serai perdue. Dommage qu’il ne me serve pas de boussole, qu’il puisse me dire dans qu’elle direction allée vis-à-vis de mon avenir, de mes choix. En tout cas, il est déjà ma calculatrice, mon répertoire, comme pour nous tous, il nous aide à nous souvenir d’un milliard de numéro de téléphone mais en même temps il affaiblit notre mémoire, si si  - le seul truc qu’il ne fait pas car je l’ai pas programmé, c’est les dates d’anniversaires, elles, je les imprime immédiatement – et surtout, la fonction que je préfère c’est horloge !

Je ne sais plus combien j’ai eu de montre, aucune n’a jamais marché. Je dois envoyer des ondes négatives, parce que y a rien à faire, les aiguilles s’arrêtent toujours de tourner, comme si la pile était morte alors qu’en vérité, elle est en pleine forme ! Faudrait que j’investisse dans une montre électronique sauf que je n’y pense jamais…  Puis ma mère est venue toquer à ma porte, m’expliquant que ce n’est pas la peine que je me lève maintenant, les plans ont changé, on me ramènera à Amiens plus tard parce… Mais je suis incapable de vous résumer pourquoi, parce que le matin, quand je me réveille, si on m’explique un truc vous pouvez être certain que j’ai rien enregistré, ou juste quelques bribes de mots. Non mais je veux dire, mon cerveau se réveille, faut pas lui en vouloir ! J’acquiesce par  automatisme mais j’ai rien saisi. J’ai trainé au lit avant de me lever […]

Souvent, j’ai du mal à m’autoégotiser, (réf, dictionnaSADaire), je suis très perfectionniste je crois. Mais, j’aime bien le matin après le petit-déjeuner, je fonce vers l’ordi en direction de mon blog pour consulter les commentaires et ce matin, j’étais ravie trouver celui de @llkey sur la 4e extrait du Sauveur de Braëlyn ! Je suis toujours surprise parce que quand le texte est bien, il se finit trop vite. Je veux dire, on est triste d’avoir dévoré trop vite le texte pourtant l’auteur y a passé parfois beaucoup de temps. Je n’ai pas compté mes heures là mais plus de dix-heures je crois.

Ensuite, je suis allée me baladée sur d’autres blogs, je suis allée aux nouvelles sur le forum. Malek toujours pas revenu, arf, arf, arf --> comment l’exprimer autrement. Vers 10h30, j’ai eu un petit moment avec ma maman. On a jamais vraiment de moment à nous deux. Elle est venue dans ma chambre, à regarder ce que je faisais, je lui ai montré mon blog et elle a voulu lire les commentaires pour voir si on ne disait pas trop de mal. On a communiqué. Ça m’a fait super plaisir parce que des moments comme ça sont très rares. Quand elle est avec mon père on ne parle pas de moi et surtout, elle s’occupe beaucoup de mes grands-parents qui sont devenus trop âgés pour vivre seuls dans une grande maison mais que faire quand ils ne peuvent pas être placés… […]

Amiens. Il faisait beau cette après-midi et heureusement car je n’aime plus spécialement descendre en bus. Trente à quarante-cinq minutes de trajet…mais il fallait que j’y aille, c’était impératif !!! Avant de partir de chez moi, j’ai calculé mon temps…lala…par rapport au bus à prendre, par rapport à ma prise de rendez-vous au labo pour une prise de sang… Finalement, ça ne m’a servit à rien de calculer tout ça car le bus n’est pas passé, pff. Puis je suis partie, le labo est à cinq minutes, j’ai quand même la chance d’avoir un petit centre commercial en face de chez moi. Supermarché, coiffeur, fleuriste, pharmacie, café, poissonnier… Par très beau temps, avec l’odeur du poisson, c’est comme si la plage était à l’autre bout de la rue. J’aimerai que ce soit vrai mais ce n’est que les délires de mon imagination !

Je suis allée au labo, puis j’ai rejoint l’arrêt de bus et j’ai cru d’abord qu’il n’y avait personne mais… Il y avait une petite vieille aux cheveux courts, légèrement bouclés, les cheveux gris et blancs, les yeux gris bleus. Elle portait des lunettes et un gilet couleur crème. Elle regardait les horaires, elle n’était pas sûre… Elle me dit :
- C’est bien à 38, le prochain, non ?
C’était ça, à trente-huit et il n’était que dix-sept ! L’attente nous paraissait longue. Parce que trente-huit, oui, mais c’était trente-huit à l’arrêt de l’hôpital donc c’était pour nous quarante, si le bus était à l’heure. Je lui ai dit en prenant place sur le banc :
- Bon, on n’a pas le choix, on va attendre.
Cette petite vieille, elle me paraissait fort sympathique. Elle avait un éclat de gaieté dans les yeux. On a un peu papoté. Elle m’a expliqué qu’elle était à l’heure pour le quatorze heures sept mais qu’elle a dû s’arrêter chez le fleuriste. On se souriait beaucoup mais on ne parlait pas systématiquement. On avait sans doute envie de parler. Moi j’aime bien discuter avec les gens, pas les jeunes parce qu’ils sont cons ou pense qu’à draguer. Et les vieux, ils aiment parler. Sans doute parce qu’ils sont seuls…
J’ai regardé l’heure et j’étouffai dans mon manteau, j’ai annoncé :
- Je n’habite pas loin, j’ai le temps de changé ça – en désignant mon manteau – sinon je vais suer toute l’après-midi.
Et je suis repartie chez moi pour enfiler ma veste, ma super veste que Presci m’a trouvé à moitié prix la semaine dernière et je suis revenue à l’arrêt. Il y avait deux gars debout, un vieil homme et une jeune fille assis à côté de « ma copine ». Je l’ai regardée, elle m’a fait un sourire puis la jeune fille s’est mise à fumer et je voyais que la vieille dame n’appréciait pas. Bon, moi non plus, certaine fumée me brûle la gorge… Là, c’était le cas alors je me suis tournée pour contré le nuage toxique. Lol.
Un bus est arrivé, ce n’était pas le nôtre. On s’est retrouvée toutes les deux et il y avait toujours cet éclat dans ses yeux. Notre bus est arrivé deux minutes plus tard, à quarante comme je m’y attendais. On est monté devant, on a bavardé. Une rencontre comme celle-ci c’est rien du tout mais je suppose que n’ayant pas vécut l’expérience d’avoir une grand-mère – l’une ne parle pas français l’autre à la maladie d’Alzheimer mais autrement quand elle était lucide avant tout ça elle m’a dit clairement que…- quand je croise une vieille dame, je suis parfois attendrie. Les vieilles biques, je ne les aime pas du tout.
On s’est souhaité une bonne journée et elle est descendue. Ça c’était la deuxième bonne surprise de la journée.
Je suis descendue du bus en me rendant compte que « Miss c’est MOI la meilleure » était aussi du voyage. Alors cette fille, franchement c’est une…mais je le dirai pas. On a fait un exposé ensemble une fois. On s’est partagée le travail, elle m’a refilé ce que je devais dire alors que j’avais fait un bon truc mais voilà, apparemment comme j’étais une redoublante, ça pouvait être que pourri… Pff… N’empêche, si on s’est tapé dix-sept à l’oral, la prof a dit que c’était surtout grâce à ma performance orale. Moi, je ne lisais pas. Moi, je ne plaçais pas des donc à tout endroits. J’ai tellement bossé le bouquin, que je suis encore aujourd’hui, capable de ressortir l’exposé !
Bref, elle était dans le bus, elle est sortie en m’ayant vu avec ce regard en billet de « on n’est pas du même monde » Non mais ce qui me fait rire, c’est que, on est carrément pas du même monde et on a jamais été amie. Peut-être génétiquement, ce n’est pas possible. Mais, le jour où on a su que c’était moi qui avait écrit un texte pour le concours de l’université, elle et ses copains sont devenus gentils avec moi, ils voulaient être mes amis. Tsss. Evidement, j’ai dit que leur amitié intéressée ne m’intéressait pas et on s’aime encore moins qu’on s’aimait, c'est-à-dire, pas du tout. Franchement, j’ai fréquenté leur classe pendant deux semestres et ils ne m’ont jamais intégré et là, parce que… il aurait fallu que je m’incline…

Après être descendue du bus,  j’ai fait un milliard de choses mais parfois, on n’y échappe pas. Je suis allée à la fnac pour acheter les billets d’entrée pour le festival Trolls et Légendes qui aura lieu à Mons, en Belgique ce week end. C’était ça mon impératif, impératif ! Les deux billets embarqués dans mon sac, j’ai été faire un tour dans le magasin bien que, j’ai un livre en cours, un autre qui m’attend, un autre… et pour les films, à moins qu’il y ait des prix mais je il n’y en a aucun qui me tente en ce moment…
J’étais tentée de dire aux gens de la fnac qui rangeait des piles de livres à terre qu’on voyait leur slip et que ça ne faisait pas terrible mais je ne crois pas qu’ils l’auraient bien pris. N’empêche, ça ne faisait pas terrible. Aucun dvd ne me tenta, peut-être un dont j’ai recopié le titre sur mon tel pour me renseigner avant éventuellement de le prendre. Ça s’appelait La forêt de Miyori et j’ai découvert qu’il y était sur dailymotion en entier donc… J’ai flâné parmi les albums mais bon, j’ai tous les cd de zazie, je ne sais toujours pas si je prendrais le premier de Pauline Croze (je l’avais téléchargé mais je le veux en vrai sauf que je n’arrive pas à me décider) de même pour Pink. Bon et puis, j’arrive à la section livre pour ados et enfants avec plein d’enfants qui regardent les mêmes livres que moi… Je suis à moitié tenter par Eragon, il est sorti en poche, c’est bien mais je ne suis pas décidée à l’acheté. J’ai vu un livre qui concernait Ponyo sur la falaise, et là, le livre qui m’a scotché…Coraline. J’ai déjà fait un sujet sur l’animation qui va sortir en juin. Je pensais que c’était un livre sur l’animation mais non. C’était le livre avec l’histoire. Ce qui m’a tuée si on peut dire c’est de voir en lettres majuscules le nom de l’auteur. Je veux dire, je ne m’y attendais pas du tout. Okay, cet auteur m’a déçu par un de ses livres, mais l’autre, celui que j’ai lu en premier, c’est mon livre préféré de fantaisie. Pour dire que ça m’a tué, j’avais les larmes aux yeux, j’étais aux anges et ceux qu’étaient là me regardaient… En lettres majuscules, c’était écrit : NEIL GAIMAN. C’est lui, j’ai vérifié plus tard sur le net, c’est lui. C’est lui l’auteur de cette animation qui à l’air terrible. Comme quoi les œuvres d’un auteur c’est comme l’album musical d’un chanteur. Dans ce cas là, on peut dire que Zazie équivaut à Masterton ! Equation tout à fait personnelle ! Voilà, à ce moment là, de réaliser que c’était lui, c’était bien lui, j’étais sur le cul et j’avais une larme et « Miss c’est MOI la meilleure » me regardait aussi parce qu’elle était là. Vous voyez, on n’y échappe pas… Celle que vous ne voudriez pas voir vous épie dans votre moment de surprise waaaaaouuh parfaite et vous regarde comme si vous étiez une allumée l’air de dire « elle est complètement givrée ». Enfin. Je ne l’ai pas acheté le livre, même si j’en avais envie. Il n’est pas trop cher alors comme je dois y retourner demain en ville, je crois que je vais l’adopter. D’abord, juin c’est trop loin. Puis, les livres c’est toujours mieux. Et enfin, je n’aurais jamais cru que Gaiman puisse avoir ce type d’imagination à la Burton.

Après tout ça, j’ai eu un coup de fatigue énorme et je suis rentrée. J’avais trop la tête qui tourne, ma tension devait être bien basse encore une fois. J’ai à peine vu la fin d’un dîner presque parfait, quoique j’ai assisté à 100% Mag mais ensuite, j’ai sombré dans un petit sommeil et quand je me suis réveillée, c’est comme si un rouleau compresseur était passé sur mon corps. C’est souvent ce que je ressens, j’ai des douleurs partout et je suis toujours fatiguée. Enfin de compte, même si parfois ça va, ma santé n’est toujours pas remise. Mais il fallait que je narre cette journée que j’ai trouvée formidable. Et même si elle a finit dans un étourdissement, elle en valait la peine et je sens que demain en achetant Coraline et ce week end en Belgique en vaudra également la peine.
 

Maintenant, je vais faire un bon gros dodo et j’espère que je me réveillerai demain dans un meilleur état.

Partager cet article

Repost 0
Published by Caliope321 - dans BAZAR & CIE
commenter cet article

commentaires

@llkey 14/04/2009 19:27

+1 avec Nilumel cela permet de mieux te connaitre et de voir que tu es quelqu’un à l’écoute des autres.
Pour te répondre, je me doute que tu as dû galérer pour ton dernier chapitre, mais s'il se lit vite ça veut également dire que tu t'améliores de jour en jour ! Et si le temps passe trop vite c'est souvent comme ça lorsque la qualité est vraiment au rendez vous. C'est comme lorsqu'on mange un bon désert, on a toujours l'impression qu'on en a pas eu assez lol (je parle en tant que gourmand) ! Alors ne t'inquiètes pas, c'est pas du temps de perdu ;)

Le monde de Nilumel 11/04/2009 16:53

Et bien, une sacrée journée, pleine d'imprévus et de bonnes choses. C'est une bonne idée de la raconter, ainsi on te connait un peu mieux. Il faudrait que l'on fasse cela plus souvent! Prend bien soin de toi!

SAD 10/04/2009 16:29

et ben tu passes de bonnes petites journées!!! tu sais pour "miss c'est MOI la meilleur" rien ne vaut l'indifférence!!! et pis ta rencontré une p'tite mamie qui m'avait l'air bien sympathique!!!
et pis tu vas aller au festival trolls et légendes ça ça doit être trop bien dommage que je sois si loin!!! tu nous raconteras j'espère!!!
j'aime beaucoup ta manière de comparer Masterson à Zazie... rencontre entre deux monde!!!
et pense à te reposer de temps en temps!!!XD

Caliope321 10/04/2009 22:42


Me reposer, hum...presque facile à dire. Ces derniers jours, je calcule toutes mes journées pour faire le moins de parcours possible à pieds et résultats, j'en fais le double...au secours. Ah oui,
là ce festival est un peu très loin de ton chez toi mais devrait y avoir des trucs vers chez toi un de ces jours. En calculant, ça fait quand même à 300 km de chez moi, outchh... et je crois
qu'après, je vais être complètement died mais comme ça en vaut la peine.. Hihi !!!


La suite, par ici :

Chers internautes,

Ce blog a été une belle aventure de 6 ans. Pour diverses raisons liées à la plate-forme, je vous annonce que je ne publierai plus ici. Cependant, je n'ai pas le coeur à supprimer ce qui a été fait.  C'est pourquoi, il demeurera.

Vous pouvez me retrouver dans un nouveau blog que j'ai intitulé Mes petits bonheurs. A tout de suite !

 

Rechercher