Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 12:44

 

Et...un de plus ! 

 

Les-enfants-du-crepuscule.jpg

 

Je m'apprêtais à rentrer chez mes parents, 3h30 de train, une heure d'attente pour choper ma correspondance... Il me fallait de quoi tenir, de la musique, ok... et un livre.

Aller sur le marché de noël était inenvisageable à cause de la pluie.

J'ai farfouillé dans mes cabacs et je suis tombée sur ce livre..."tiens, je l'ai celui-là !?" Surtout que je l'avais déjà commencé des semaines auparavant ! Franchement, on ne se refait pas. Bref, ce sera celui-là qui accompagnera mon voyage.

 

Curiosité locale, la maison de poupées géante de la famille McGregor attire les touristes de tous les coins de la Floride. Interminable labyrinthe, elle abrite des poupées d'une beauté étrange. On dit que le fantôme d'une petite fille y aurait trouvé refuge. Depuis quelque temps la mort guette tous ceux qui s'y intéressent d'un peu trop près. Quelqu'un se décidera-t-il enfin à aller voir ce qui se cache derrière cette façade rose bonbon ? Et si oui, en reviendra-t-il vivant ? Prix du roman d'aventures 1994 avec Le Chien de minuit, Serge Brussolo restitue, avec un insurpassable sens du suspense et de l'angoisse, l'atmosphère lourde et vénéneuse des marais de Floride.

 

J'ai de la chance, me dis-je ! Voilà le premier volet de la série concernant Peggy Meetchum. D'habitude, je lis les romans de Brussolo dans le désordre, faisant plus tard le lien duquel vient en premier, en deuxième ou en troisième... Oui, car ce n'est pas toujours écrit. Mais peu importe, on ne sent jamais perdu de l'ignorer.

 

Le chapitre Un se détache totalement du roman. Il concerne la fin de Lisa. J'adore la première phrase qui signifie tout : "Elle s'appelait Lisa Meetchum..." Ce premier chapitre me plaît tout particulièrement car il est très bien raconté et m'a fait penser à certaines nouvelles lu sur le blog Journal de l'imaginaire. (au passage je salue mon amie Aleks Ka et lui souhaite mes voeux pour la nouvelle année)

 

Le roman démarre lentement et je me souviens m'être demandée quand le récit allait enfin aborder l'histoire de la maison de poupées. Nous faisons la connaissance de Peggy, que j'ai hâte de retrouver dans "Baignade accompagnée". Peggy qui apprend le décès de sa soeur et qui revient sur son passé. Pourquoi la fille prodige a-t-elle abandonné sa famille et s'est exilée près de la mer ? ; le sujet houleux de la jalousie permanente avec sa soeur...

 

C'est dans la maison de ses parents où vivait sa soeur que Peggy découvre une étrange poupée qui la mène dans la famille McGregor. Cette famille est constituée de deux membres : Jod, le frère artiste qui essaie de modeler de l'argile comme les premiers hommes et qui pour cela à besoin de s'immerger dans la nature, nu comme un ver, d'affronter les éléments, de se nourir, se protéger, tout commes les premiers hommes afin d'atteindre leur niveau de conscience et Lorraine, la soeur, qui tient l'attraction que constitue l'étrange maison de poupées que feu leur père a construit. Une maison de poupée qui abriterait le fantôme de leur petite défunte soeur...

 

Peggy fait la rencontre du garde du corps de Jod. Un fou s'en prend à l'artiste en lui envoyant des colis piéger. Jod porte un gant. Il dit que sa main est brûlée. Peggy pense elle que c'est cette même main qui a ôté la vie de sa soeur. Elle ne sait pas dans quoi elle s'est embarquée.

 

Encore une fois, c'est un bon thriller avec un suspens bien dosé ! Il se lit d'une traite !

Partager cet article

Repost 0
Published by Calie - dans LECTURE
commenter cet article

commentaires

La suite, par ici :

Chers internautes,

Ce blog a été une belle aventure de 6 ans. Pour diverses raisons liées à la plate-forme, je vous annonce que je ne publierai plus ici. Cependant, je n'ai pas le coeur à supprimer ce qui a été fait.  C'est pourquoi, il demeurera.

Vous pouvez me retrouver dans un nouveau blog que j'ai intitulé Mes petits bonheurs. A tout de suite !

 

Rechercher