Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 10:46

 

Vent-Noir.jpg

 

 

Le pays du Temps ? C'est là qu'on fabrique les heures, les minutes, les années... On raconte qu'il s'y trouve un sablier géant, et que ce sablier s'est brisé tout récemment... Une tempête l'a renversé et il a volé en éclats. Le sable du temps s'en est échappé et depuis, le vent l'éparpille au hasard de sa course... Oui, c'est ce qu'on raconte aux enfants pour les faire taire quand leurs questions deviennent trop gênantes, mais une chose est sûre : il se passe de drôles de choses, des choses qui font dresser les cheveux sur la tête ; et le soir, quand la tempête souffle sur le désert, chacun se calfeutre pour échapper à la caresse de ces bourrasques qui vous font vieillir de trente ans en trois secondes...

 

Nouvelle lecture de Serge Brussolo à l’imagination détonante !


Nous suivons les pas de David, un jeune garçon de treize ans, né après une catastrophe dont on apprend l’origine et les conséquences petit à petit. Ce drame (mondial ?), a transformé le monde en gigantesque désert cuisant.

 

Il y a ceux qui vivent de manière civilisé dans une oasis et il y a ceux de la Zone, qui habitent dans des grottes. Difficile d’y aller  si on n’y vit pas. Les Anciens, craignant l’assaut d’étrangers, ont élaboré un dédale pour accéder aux habitations… et pour gagner sa vie, David exerce une profession pour le moins étonnante. Il s’aventure dans le désert, là où vivait ses prédécesseurs, nous peut-être, et s'en va déterrer des momies pour récupérer les précieuses bandelettes. 

 

Lorsque le vieux Mathurieux lui parle de boites où s’alignaient des images qui parlaient dans le temps, David ne peut s’empêcher de penser que le vieillard est toqué. C'est étonnant de voir que notre civilisation a disparu, qu'il y a comme un retour en arrière au niveau de la technologie. 


 

On apprend la disparition de jeunes et connaissant Brussolo, j'ai su que je rencontrerai les disparus au fil de la lecture. Des légendes et des rumeurs se croisent mais la réalité des évènements est bien plus effrayante car le vent noir, celui-là même qui donne son titre au roman donne un visage à un thème présent de notre génération. Je n’en dirai pas plus, car comment parler de l’œuvre sans trop en dire…impossible.


Seulement vous dire que je recommande cette lecture !

Partager cet article

Repost 0
Published by Calie - dans LECTURE
commenter cet article

commentaires

Lina Carmen 11/06/2013 15:37

Wouah ! J'aimerai beaucoup le lire, moi qui suis fan de Brussolo ! Je t'envie...
Bisous
Lina

La suite, par ici :

Chers internautes,

Ce blog a été une belle aventure de 6 ans. Pour diverses raisons liées à la plate-forme, je vous annonce que je ne publierai plus ici. Cependant, je n'ai pas le coeur à supprimer ce qui a été fait.  C'est pourquoi, il demeurera.

Vous pouvez me retrouver dans un nouveau blog que j'ai intitulé Mes petits bonheurs. A tout de suite !

 

Rechercher