Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 12:03

 

Zombie-ISland.jpeg

 

 

J'aime assez les films de zombie alors j'ai voulu tester ce que ça donnait en livre.

 

Mon avis sur celui-ci : ça se lit.... Personnellement, je me suis arrêtée à la p.162 et je n'irai pas plus loin. Ce cher tome 1 peut aller se rhabiller ^-^ je vais le remettre au troc !

 

L'intrigue est banale : à la suite d'une catastrophe mondiale les pays les plus développés sont envahis par des hordes de zombies cannibales. Seules quelques enclaves subsistent, en Somalie notamment. A la recherche d'un remède au virus, un groupe d'adolescentes surarmées, menées par un vétéran, se rend à New York. Tous se croient préparés au pire. Mais dans l'île de Manhattan en ruine, ils vont bientôt découvrir que la non-mort est loin d'être le destin le plus terrifiant...

 

Hum voyons...si ces ados vont à New York, c'est non pas pour trouver un remède au virus de cette infection mais pour chercher des médicaments pour le traitement du VIH/Sida car la fille de  (j'ai oublié le nom :-S) Dekalb est kidnappée par la chef d'un gang somalien et doit ramener ces médicaments introuvables pour la libérer.

 

Bon... Je m'attendais à de la peur, à du suspense et au lieu de ça...

 

Les personnages sont entourés de personnes mortes-vivantes et quoi ? Rien ! Ils tirent dessus, on comprends bien que ces non-morts ne sont pas gentils, qu'une morsure ou une griffure peut vous être fatal et oui, c'est triste...

 

Quand je pense qu'il y a deux autres tomes, je ne comprends pas trop les fans. Le récit est fluide et touche à des sujets sérieux comme les gangs d'adolescents qui existent réellement en Afrique. Mais cette tension qui manque est fastidieuse...

 

Ce qui ne m'a pas ennuyé parcontre, c'est la seconde narration. Gary, un étudiant en médecine qui se croyait comdamné à être le seul humain vivant de New York s'est donné la mort en se branchant sur un appareil respiratoire de sorte que son cerveau ne soit pas privé d'air pendant ce passage à un autre monde. C'est pourquoi Gary est un zombie mais un zombie conscient. Il peut ainsi parler et essayer de se contrôler.

 

Je me suis amusée à lire seulement les chapitres le concernant ^-^ On s'amuse comme on peut.

 

 

J'ai quand même repéré quelques phrases :

"Le moment critique survenait entre l'instant où l'on s'arrêtait de respirer et celui où l'on se réveillait de nouveau, c'était à ce moment là que ça devait se produire, la rupture entre l'humain rationnel pensant et l'animal mort stupide."

 

"Il y avait dans l'âme de Gary un besoin profondément ancré, urgent, et tout à fait insoutenable, d'attraper cette mouche, d'une façon ou d'une autre, et de la mettre dans sa bouche. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Caliope - dans LECTURE
commenter cet article

commentaires

La suite, par ici :

Chers internautes,

Ce blog a été une belle aventure de 6 ans. Pour diverses raisons liées à la plate-forme, je vous annonce que je ne publierai plus ici. Cependant, je n'ai pas le coeur à supprimer ce qui a été fait.  C'est pourquoi, il demeurera.

Vous pouvez me retrouver dans un nouveau blog que j'ai intitulé Mes petits bonheurs. A tout de suite !

 

Rechercher