Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 07:48

 

UNE-HERITIERE-A-VALENCIENNES.jpg

 

Alice est une jeune femme de 22 ans qui fuit la capitale. Pour échapper à son passé, elle décide de prendre le premier train et se retrouve à Valenciennes, dans le nord de la France. Seule, sans un sou, sans endroit où dormir et sans expérience, elle ne peut même pas espérer trouver un travail et refaire sa vie. Le soir venu, elle se laisse alors gagner par le désespoir et s’effondre sous la pluie. Dans le train qui le ramène chez lui avec son fils, Gabriel a bien remarqué cette jeune fille qui semblait perdue, assise juste à côté de lui. D’un naturel solitaire, il n’a pourtant pu s’empêcher d’admirer ses magnifiques cheveux blonds et de se sentir attirer par cette fragilité qui se dégageait d’elle. Mais lorsqu’il a voulu l’aider, celle-ci a décliné son offre et leur relation s’est arrêtée là. Du moins le croyait-il, jusqu’à ce qu’il la retrouve brûlante de fièvre, évanouie près de chez lui.

 

séparation kawaii

 

Eh bien voilà, je viens de terminer ce livre. C'est une lecture que j'ai plutôt apprécié malgré le fait qu'il n'y ait pas une once de fantastique. Si vous regardez ma liste de lecture, vous constaterez que c'est mon genre préféré. Toutefois, il est agréable de sortir de ses habitudes pour aller découvrir autre chose.

 

Ici, nous sommes dans de la "romance contemporaine". J'étais sceptique au tout début, c'est à dire, le jour de ma rencontre avec l'auteure où nous avons été à la première édition des Halliennales. Si j'aime voir au cinéma des histoires d'amour, qu'en est-il en lecture ? 

 

Pour me faire une idée, je suis allée sur le site d'Adeline Dias pour y lire un extrait. Les premiers paragraphes m'ont tout de suite plu au niveau du style d'écriture. Dès lors, j'ai pensé que si j'en avais la possibilité, je sauterai dessus ! C'est arrivé le 2 juin. 

 

Et voilà le travail ! Ce titre est un petit livre de 192 pages qui a occupé quelques unes de mes soirées. C'est bien simple, j'ai eu dû mal à le lâcher, je voulais toujours connaître la suite. Vous vous dîtes, je vais jusqu'au chapitre 4 et vous vous rendez-compte que l'attente au lendemain sera trop longue... Allez hop, chapitre suivant...et ainsi de suite jusqu'à ce qu'à endormissement...ZZzzz... (Ne jamais lire la nuit...hein ?)

 

Je ne peux pas dire que le scénario soit original mais je vous certifie qu'on passe un bon moment. Tous les personnages m'ont plu, à part les méchants, *rires*. L'histoire se déroule à Valenciennes et à Paris ; c'est bon de retrouver quelques sites familiers, l'encrage dans la réalité est encore plus fort. J'ai été impressionnée par l'aisance et le formidable travail de psyché autour des personnages. Du moins, entre les deux personnages principaux. Leurs sentiments sont parfaitement analysés et expliqués. 

 

Ce qui m'invite à découvrir En rage de toi, qui est son deuxième titre. Mais, Adeline Dias travaille actuellement sur un roman fantastique et là...eh bien, j'en salive d'avance !

Repost 0
Published by Calie - dans LECTURE
commenter cet article
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 10:46

 

Vent-Noir.jpg

 

 

Le pays du Temps ? C'est là qu'on fabrique les heures, les minutes, les années... On raconte qu'il s'y trouve un sablier géant, et que ce sablier s'est brisé tout récemment... Une tempête l'a renversé et il a volé en éclats. Le sable du temps s'en est échappé et depuis, le vent l'éparpille au hasard de sa course... Oui, c'est ce qu'on raconte aux enfants pour les faire taire quand leurs questions deviennent trop gênantes, mais une chose est sûre : il se passe de drôles de choses, des choses qui font dresser les cheveux sur la tête ; et le soir, quand la tempête souffle sur le désert, chacun se calfeutre pour échapper à la caresse de ces bourrasques qui vous font vieillir de trente ans en trois secondes...

 

Nouvelle lecture de Serge Brussolo à l’imagination détonante !


Nous suivons les pas de David, un jeune garçon de treize ans, né après une catastrophe dont on apprend l’origine et les conséquences petit à petit. Ce drame (mondial ?), a transformé le monde en gigantesque désert cuisant.

 

Il y a ceux qui vivent de manière civilisé dans une oasis et il y a ceux de la Zone, qui habitent dans des grottes. Difficile d’y aller  si on n’y vit pas. Les Anciens, craignant l’assaut d’étrangers, ont élaboré un dédale pour accéder aux habitations… et pour gagner sa vie, David exerce une profession pour le moins étonnante. Il s’aventure dans le désert, là où vivait ses prédécesseurs, nous peut-être, et s'en va déterrer des momies pour récupérer les précieuses bandelettes. 

 

Lorsque le vieux Mathurieux lui parle de boites où s’alignaient des images qui parlaient dans le temps, David ne peut s’empêcher de penser que le vieillard est toqué. C'est étonnant de voir que notre civilisation a disparu, qu'il y a comme un retour en arrière au niveau de la technologie. 


 

On apprend la disparition de jeunes et connaissant Brussolo, j'ai su que je rencontrerai les disparus au fil de la lecture. Des légendes et des rumeurs se croisent mais la réalité des évènements est bien plus effrayante car le vent noir, celui-là même qui donne son titre au roman donne un visage à un thème présent de notre génération. Je n’en dirai pas plus, car comment parler de l’œuvre sans trop en dire…impossible.


Seulement vous dire que je recommande cette lecture !

Repost 0
Published by Calie - dans LECTURE
commenter cet article
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 09:22

Dimanche-Challenge.jpg

 

Bienvenue dans ce nouveau rendez-vous que je mettrai en ligne deux dimanches par mois ;-) 


Eh bien, cette fois, j'ai décidé de m'attaquer à la cristallisation de feuilles de basilic et de menthe. L'idée m'est venue en songeant au délicieux sorbet au basilic que j'avais gôuté à Noël. L'envie de retrouver cette saveur de basilic sucré me tenaillait ces derniers jours. 


Vous connaissez peut-être la cristallisation des fleurs telles que la rose ou la violette qui sont délicieuses mais un peu (beaucoup) onéreuses : compter 12,75 euros la boîte de 75 grs pour seulement deux ingrédients : les pétales et du sucre en poudre. On peut en trouver dans les épiceries fines.   


A peu près certaine que la confection de ces gourmandises ne cassait pas trois pattes à un canard, je me suis lancée dans l'aventure. Verdict : rien de plus simple !

Basilic-cristallises.jpg

Quelque soit la quantité, vous aurez besoin de :

1 blanc d'oeuf

Du sucre en poudre (arômatisé ou non)

et vos feuilles, ici basilic et menthe, lavées et séchées

 

1° Battre votre blanc d'oeuf jusqu'à ce qu'il soit mousseux. Cette étape consiste à lui faire perdre sa consistance gélatineuse.


2° A l'aide d'un pinceau, badigonner vos feuilles de blancs d'oeuf et trempez-les dans le sucre. Le pinceau n'est pas obligatoire. Vous pouvez tremper vos feuilles et les passer directement dans le sucre. 


3° Ici, deux choix s'offrent à vous : 

- Soit : poser les feuilles sucrés sur une plaque que vous aurez au préalablement recouverte de papier sulfurisé et les faire sécher au minimum 2H.

 

- Soit : les poser sur une plaque - papier sulfurisé ou tapis en silicone - et les faire sécher 1h30 au four à 60°C. --> ma technique. 


4° A la sortie du four, attendez qu'elles refroissent, vous pouvez ensuite les disposer et les utiliser comme bon vous semble. Comme un bonbon, avec un thé, ou un café, dans la préparation d'un gâteau, comme élément de décor, dans une salade de fruits, une coupe glacée... Usage multiple !

 

Repost 0
Published by Calie - dans CUISINE
commenter cet article
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 09:27

 

Soraya Vamp 1

 

Je m’appelle Soraya Vamp, un nom qui fait sourire. Je n’y attachais pas d’importance avant de découvrir la vérité, avant de m’engouffrer dans un monde qui subsiste en marge de celui que vous connaissez. Les créatures de la nuit existent et certains mythes oubliés des hommes sont plus réels que jamais. Tout cela, ma mère le savait. Elle me laisse aujourd’hui un héritage monstrueux: l’avènement d’une guerre qui mêle humains, vampires et dieux de l’Olympe...

Préparez-vous à plonger dans l'univers d'une héroïne Réunionnaise, pas comme les autres !

 

séparation kawaii

 

Vous savez certainement que j'adore LA mythologie, quelle soit grecque, romaine, nordique et autres. Vous savez certainement que j'apprécie d'en retrouver dans mes lectures. C'est pourquoi, j'avais postulé pour bêta-lire Soraya Vamp, le nouveau bébé de Marie Danielle Merca, auteure réunionnaise (laquelle m'avait initié au swap, mais ça, c'est un autre sujet). 


Cette bêta-lecture m'avait agréablement surprise. D'une part, parce que la plume de l'auteure est plaisante à lire et d'une autre part, par l'aventure présente pleine de rebondissements. On ne s'ennuit pas une seconde !


Originalité de ce roman, il débute sur la belle île de la Réunion. Ce dépaysement m'a bien plu, même si ce choix n'est pas autant assumé qu'on pourrait le penser. Mais pour moi, c'est tout à fait compréhensible. On ne voit pas toujours l'utilité de décrire un endroit qu'on connait depuis toujours. Pour la suite des destinations, je vous invite à vous procurer le livre. Parce que, oui, Soraya doit quitter la Réunion pour comprendre qui elle est.


Pas de mystère sur la nature du personnage principal : Soraya fait partie de l'espèce des vampires mais pas que et les dieux de l'Olympe en auront après elle. Mais pourquoi ? Que lui veulent-ils ? Que lui repprochent-ils ? 


Le personnage de Soraya m'a séduit dès le départ, peut-ête du fait que le récit soit à la première personne. Il y a beaucoup d'actions, de l'humour et une belle histoire qui se tient entre mythologie et univers vamp. Bravo Marie Danielle pour cette association ! 

 

Un petit mot sur la couv' : superbe ! Il me semble que c'est une entreprise familiale. D'ailleurs, le frère de l'auteure dessine et photographie. On peut retrouver sa page sur facebook et croyez-moi, ça vaut le détour.


Vous pouvez retrouver Soraya Vamp sur le site d'Amazon ainsi que sur le site de la maison d'édition La Plume et le Parchemin. Si vous commandez ici, vous pouvez avoir votre exemplaire dédicacé, si c'est pas fun ça !

Repost 0
Published by Calie - dans LECTURE
commenter cet article
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 09:53

 Ma comédie musicale préférée !


Starmania-003.jpg

 

Quel bonheur lorsqu’en cinquième (au collège) Mme L a annoncé l’étude de cette comédie musicale. J’étais presque la seule à la connaître ; c’est ça d’avoir une sœur mélomane. En 1994, elle avait été voir en concert Starmania Mogador, la version avec Bruno Pelletier, Jasmine Roy, Franck Sherbourne et Luce Dufault pour ne citer qu’eux.


Pour ma part, le coup de cœur est tombé bien plus tard, peu après le lycée, en achetant dans une brocante une VHS – Starmania – la version de 1988/1989. Une version québécoise. Définitivement ma préférée. L’ayant trop regardé, la bande a fini par s’user. La version disque compact est introuvable ou à un prix défiant toute concurrence… je ne mettrais pas 100 euros…un jour peut-être. Non… Sauvé ! Quelqu’un a mis le spectacle sur youtube que j’ai pu ainsi le récupérer. Mais laissez-moi vous présenter et peut-être vous faire aimer l’opéra-rock franco-québécois crée en 1978 par Michel Berger et Luc Plamondon.

 

[Afin d'illustrer l'histoire qui suit, vous pouvez cliquer sur les titres des chants (précédé d'un *) pour accéder aux vidéos correspondantes. Je vous ai mis ma version préférée.] 

 

Histoire

 

 

Il était une fois l’Occident, un futur proche où notre monde ne formerait plus qu’un pays unifié. Monopolis, sa capitale, est terrorisée par les Etoiles Noires, une bande ayant pour chef Johnny Rockfort et, plus ou moins Sadia, un travesti. Leur fief est l’Underground Café où travaille Marie-Jeanne, *la serveuse automate.

 

Au-dessus de ces quartiers souterrains, s’élève la Tour Dorée,  un édifice de 121 étages au sommet duquel se situe le bureau de Zéro Janvier, un milliardaire qui se lance dans la politique en devenant candidat à la présidence de l’Occident. Il base sa campagne sur le retour à l’ordre et sur l’édification du Nouveau Monde atomique. Zéro Janvier devient ainsi l’ennemi juré de Johnny Rockfort et des Étoiles Noires.

 

En parallèle, il existe une chaîne de télé dirigée par Roger-Roger et une émission qui plaît à tous les jeunes de l’Occident et qui se nomme « Starmania ».

 

Roger-Roger :

Voici maintenant

L'émission préférée

Des jeunes de tout âge

L'émission numéro un

Dans tous les sondages

Starmania - Starmania

Présentée par Cristal

Le sourire de Télé Capitale

 

 

Cristal :

Starmania - Starmania

Starmania - Starmania

Pourquoi lui pourquoi pas ?

Starmania - Starmania

Starmania - Starmania

Qu'est-ce qu'il a que tu n'as pas

Qu'est-ce qu'il a que tu n'as pas toi ?

 

A l’occasion, Cristal invitera Zéro Janvier afin de lui demander ce qu’il aurait aimé être s’il n’avait pas choisi la politique. A quoi il répond, un refrain que vous avez certainement déjà entendu quelque part : *j’aurai voulu être artiste, pour pouvoir faire mon numéro…

 

Dans une autre émission, elle interroge Johnny Rockfort, l’homme fort des Etoiles Noires et durant l’interview, c’est *le coup de foudre. Cristal choisit alors d’abandonner sa carrière pour être au côté de Johnny et de devenir son porte-parole en piratant la chaîne de télé présente dans tous l’Occident.

 

Johnny, amoureux, se désintéresse de Sadia qui pour se venger collabore avec Zéro Janvier pour faire tomber les Etoiles Noires. Le prix à payer sera très élever et Johnny clôturera l’opéra-rock en interprétant le bouleversant *SOS d’un terrien en détresse.

 

Trois histoires d’amour se nouent à travers cette histoire :

 

- L’amour impossible entre Marie-Jeanne, la serveuse automate et Ziggy, son meilleur ami, jeune disquaire, androgyne et homosexuel.

- L’idylle entre Zéro Janvier et Stella Spotlight, un sex-symbol oublié, qui revient sur la scène après avoir tourné un film.

- L’amour passionnel entre Johnny Rockfort et Cristal, au cœur de l’intrigue.

 

 

Cette comédie musicale est cultissime, mythique à souhait et beaucoup de ses chansons ont fait une énorme carton. Crée en 1978, la première représentation a lieu en 1979 au Palais des Congrès de Paris, avec pas moins de 40 chanteurs, danseurs, choristes dans une mise en scène à l'américaine et entourés des guests stars :

 

Distribution
    Daniel Balavoine : Johnny Rockfort
    Étienne Chicot : Zéro Janvier
    Diane Dufresne : Stella Spotlight
    France Gall : Cristal
    René Joly : Roger-Roger, l’évangéliste
    Roddy Julienne : Le gourou
    Grégory Ken : Ziggy
    Fabienne Thibeault : Marie-Jeanne
    Violette Vial : La speakerine
    Nanette Workman : Sadia

 

Malgré mon fanatisme lié à cette comédie musicale, je n'ai jamais regardé entièrement les vidéos de cette première, pas très emballée par le casting. Malgré tout, il y a de magnifiques voix.

 

Remportant un succès, Starmania eut de nombreuses versions. J'en compte six mais je peux me tromper (ce qui est plus que probable)

 

Si vous souhaitez visionner ma version, rendez-vous ici : Ouverture, il se passe quelque chose à Monopolis / Plusieurs vidéos suivent ensuite jusqu'au final. 

 


Distribution 1988.1989
    Luc Laffite : Roger-Roger
    Norman Groulx : Johnny Rockfort
    Réjane Perry : Marie-Jeanne
    Wenta : Sadia
    Richard Groulx : Zéro Janvier
    Martine St-Clair : Cristal
    Renaud Hantson : Ziggy
   Sabrina Lory : Stella Spotlight

 

 

Je vous ai trouvé  ce site sympa où la personne a mis toutes les photos des acteurs selon les versions. J'adore. Bravo pour ce travail ! Car je me rends compte que les images ne courrent pas l'internet.

 

Quelques images pour finir...

 

Stella-Spotlight-2.jpg

 

 

Starmania-004.jpg

 

 

Starmania-005.jpg

 

 

 

J'espère vous avoir sensibilisé à la découverte de cette comédie musicales ;-)

Repost 0
Published by Calie - dans MUSIQUE
commenter cet article
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 11:44

cdc

 

kenyon-sherrilyn-les-chasseurs-de-reves.jpg

 

Arik est un Skotos, un dieu des songes qui ne ressent les émotions qu’en s’immisçant dans les reves humains. C’est ainsi qu’il pénètre l’univers fantasmagorique de Megerea Kafieri, une jeune scientifique qui s’est lancée dans un projet fou retrouver l’Atlantide. Mais les Skotos n’ont pas le droit de s’attacher à une rêveuse. A l’heure de quitter Megerea, Arik passe un pacte avec Hadès durant deux semaines, il descendra sur Terre mener la vie d’un simple mortel. Cette faveur a un prix l’âme de la jeune femme que, sur l’ordre de Hadès, il doit ramener aux Enfers...

 

Voici ma dernière lecture sur tablette et je dois dire que si j'ai l'ocasion de me le procurer en papier, je SAUTE dessus. J'ai adoré. Plus que ça ! Une révélation !

 

Je l'avais acheté sur Feedbooks, une librairie virtuelle que j'affectionne et l'avais stocké dans mon dossier Ebooks. J'en avais lu une critique succinte...de la bit-lit pleine de scènes chaudes...eh bien, je le rangerai plutôt en urban fantasy romance.

 

Ce qui m'a plu en premier, le thème de l'Atlantide et la présence d'un cadre très "mythologie grecque". Le début commence sur une promesse que Geary fera pour que son père parte en paix : retrouver l'Atlantide. Cette quête, a malheureusement, emporté toute sa famille et fait chuté sa réputation. C'est pourquoi, en quittant la Grèce pour les Etats-Unis, Geary choisit de changer de nom et de prendre celui de sa mère.


Cependant, après avoir la preuve que son père disait vrai, Geary décide de reprendre les recherches pour trouver cette mystérieuse cité et redorrer le nom de sa famille.

 

Quelques temps plus tard, lorsque Geary dort, elle rêve d'un apollon avec qui elle partage ses rêves et ses envies. Ce dernier n'est pas tout à fait un songe, mais un chasseur de rêve, qui désire rejoindre Geary dans le monde des humains afin d'éprouver les sensations d'être auprès d'elle. Ce chasseur appartient aux créatures de l'Olympe et devenir humain n'est pas sans prix. Il passe un marché avec Hadès et accepte avant de prendre connaissance de la condition. Le voilà propulsé dans la mer Egée où l'équipe de recherche de Geary le sauve.


Et voilà le couple réunit. Mais ce nouvel homme ne connait rien de l'humanité, des sensations, de la bien-séance. Heureusement, il sera aidé par l'un de ses frères, exilé sur la Terre. Arik, car tel est son nom, s'arrange pour rendre Geary heureuse en lui procurant les permis de fouiller les fonds maris et la colère des dieu est déclenchée. Car il y a onze mille ans, la cité atlante a été coulée pour une raison et les dieux de l'Olympe feront tout pour que le mystère reste entier. 


En parrallèle, les trois gardiens des chasseurs de rêves, en découvrant qu'Arik est devenu humain, poussé par son envie de ressentir mieux les émotions, ceux dont ils sont normalement privés, enrôlent de terribles créatures pour le supprimer, d'abord dans le monde des songes, puis dans celui des humains mêmes. Mais ces derniers ignorent la présence d'un gardien, un humain immortel possédant d'importants pouvoirs...

La vie d'Arik est en danger et Gear, tombée amoureuse essaiera de le sauver, quite à dévoiler le mystère de l'Atlantide...de cette voix qui lui parle, directement dans sa pensée..

 

Je recommande cette histoire à tous les passionnés de mythologie grecque !

 

Je ne connaissais pas cette auteure américaine prolifique. Lorsque je me suis renseignée sur ces sagas, je me suis effrayée du nombre de tomes par saga. Mais ensuite, ça a été mieux lorsque j'ai su que les tomes ne se suivaient pas. Ouf ! C'est donc avec grand plaisir que je vais vivement me procurer d'autres titres selon les résumés. J'ai déjà en tête le tome 10 des Dark Hunters : Lune Noire. Chronique à suivre...

Repost 0
Published by Calie - dans LECTURE
commenter cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 11:24

breves-d-un-chat-noir-bann.jpg

Le fait que je dorme assez mal en ce moment n’est pas du ressort du chat noir. D’abord, je pensais à ma rentrée en formation qui a finalement été reculée d’un mois. Puis, j’avais la pression de faire partie d’un quatuor au sein de mon ensemble vocal. J’ai aussi eu beaucoup de cran en allant au cinéma, celles qui savent le comprenne aisément et puis, il y a eu également l’essai musical et même si c’était à la cool, ça relevait du challenge pour moi. Bref. De la pression cette semaine !

Dimanche soir, je dors. Miracle. Après 1h de lecture, mes paupières sont enfin tombées quand…*hurlement musical et éclats de rires* Je me réveille brusquement, regarde l’heure, constate qu’il est à peine 5h du matin et que mon voisin n’a décidément aucun respect des autres. D’autant plus que ce n’est pas la première fois. CHAT NOIR !!! Je mets 40 min pour me donner la force de me lever. C’est finalement Renaud dont je n’aime pas la voix qui me pousse à aller cogner. Le voisin vient m’ouvrir et me demande ce qu’il se passe.  Tss… Je lui demande de baisser la musique, il est quand même très tôt. Monsieur invoque le fait qu’il y ait un problème d’insonorisation.  Oui bon, je veux bien. Mais y a des horaires pour mettre la musique à fond. Il baisse et c’est avec un immense plaisir que je retourne me coucher, dans le calme…et réussis à m’endormir pour cauchemarder.  Arrg !

Je vois une souris volante avec des ailes de mouches (taille à son acabit, bien sûr) ; une nouvelle espèce de moustique. Je rêve d’un univers parallèle de mon chez moi, où il n’y a pas de rembarde à l’escalier et que le plancher est traître. Je découvre aussi que la salle de bain a été martyrisée par un fou furieux et j’en viens rapidement à la conclusion que c’est l’œuvre de mon voisin, car des marques ressemblant aux griffes de Wolverine recouvrent sa porte. Décidément…

Repost 0
Published by Calie - dans BREVES...
commenter cet article
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 09:25

 

Chat-rue.jpg

 

 

Tandis que mes pas me perdaient dans le Vieux-Lille, j'ai observé dans le périmètre de la rue Jean-Jacques Rousseau de nombreux chats noirs tagués en bas des murs. Je me demande ce qu'ils font ici !

Repost 0
Published by Calie - dans On NORTH
commenter cet article
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 09:42

Un magnifique anime japonais de Makoto Shinkai. Eh vi, il n’y a pas que Hayao Miyazaki pour réaliser de jolies choses. Et comme je suis tombée "in love" de la couv', la voici en grand !

 

Voyage vers Agartha 01

Depuis la disparition de son père, Asuna une jeune écolière, a pris pour habitude de s’isoler dans les collines pour écouter les chants étranges provenant d’un émetteur qu’il lui a légué. Sur la route menant à son refuge secret, elle est attaquée par un monstre gigantesque et sauvée par Shun, un garçon à l’allure héroïque. Avant de disparaître, ce dernier lui dit venir d’un monde oublié appelé Agartha. Grâce à l’aide de son mystérieux émetteur et accompagnée de l’un de ses professeurs, Asuna va partir à la recherche d’Agartha, la légendaire Terre des Dieux où se trouve caché le secret permettant de ramener à la vie des êtres disparus. Mais jusqu'où sera-­t‐elle prête à aller pour retrouver l’être qui lui est cher ?

 

Il pleuvait des cordes lorsque j'ai lancé la vidéo et dès les premières images, j'ai oublié cette fichu météo. Le printemps était là de nouveau, dans mon écran ! Le film dure près de 2h mais je n'ai pas vu le temps passer, pour ma part. (certains parlent de longueurs...)

 

Voyage vers Agartha 03


Il s’agit d’un voyage initiatique sur la question de la vie et de la mort. Une étrange créature est aperçue par les habitants de la petite ville. Asuna la reconnait dans un livre d'un de ses professeurs et apprend qu'il s'agit d'un gardien légendaire d'un pays mythique où il est possible de rendre la vie à un être disparu. Si donc cette créature est réelle, c'est qu'Agartha l'est aussi...

 

Voyage vers Agartha 04

 

L’univers m'a quelques fois rappelé celui de Hayao Miyazaki. Par moment, j'ai cru reconnaître Maître Yupa de l'anime Nausicaä de la Vallée du vent, ou Ashitaka de l'anime Mononoké Hime et d'autres créatures semblables. Mais cela n'est en rien gênant.

 

Le scénario n'est pas original ; ce sont les éléments qui le composent qui le sont et qui en font une histoire extraordinaire et émouvante.

 

Voyage vers Agartha 05


Bref, un chef d'oeuvre d'émerveillements. A découvrir, absolument, pour petits et grands.

Repost 0
Published by Calie - dans CINEMA
commenter cet article
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 11:36

cdc

 

Rebecca K2

 

Depuis que je suis devenue la tueuse attitrée de la communauté surnaturelle du Vermont, je n'ai plus une minute à moi, course-poursuite, exécutions, meurtres en série... bref je n'ai ni le temps, ni l'envie de m'occuper de ma vie privée. Alors quand mon ex, Michael, un vampire aussi sexy que redoutable a débarqué en ville, ça m'a un peu contrarié. Il faut dire que quand on se retrouve enceinte à 16 ans et qu'on plaque son amant, on n'est généralement pas très pressée de le revoir dix ans plus tard et de lui annoncer qu'il est papa. Du moins, pas avant d' être passée d'abord faire le plein chez Joe, le marchand d'armes du coin...

 

Ce tome 2 est centré sur le clan des Loups-Garou dirigé par l'Alpha Gordon. Si les loups sont de nature ultra-protectrices  eh bien, pour ma part,  je n'aimerai pas passer mon adolescence parmi-eux. Disons qu'ils sont très portés sur la chose...

 

Bref, j'ai vraiment adoré ce livre et retrouver Burlington et ses habitants pour le moins ordinaires. Lougs-garous, potionneuses, muteurs, chamans et vampires vivent secrètement parmi les humains.

 

L'action est constante. L'héroïne, Rebecca Kean, ne se repose jamais et enchaîne les aventures. On retrouve tous les personnages du T1 ainsi que quelques nouveaux. Rebecca est une fois de plus au coeur d'un "rectangle " amoureux. Elle a ce quelque chose qu'elle ne s'explique pas et qui les rend accro. Raphael le vampire se sent plus vivant que jamais auprès d'elle. Bruce le loup-garou partage avec elle un lien de meute, truc unique chez les loups, Mark, le démon est obsédé par sa personne à cause du malaat...équivalent du lien chez Jacob (cf Twilight) et en plus, Rebecca, du haut de ses 26 ans paraît plus jeune, une vingtaine d'années. Chanceuse, elle ne prend aucune ride ! J'oublie Michael, son ex, persuadé qu'elle l'aime encore et qui se met en tête de la reconquérir.

 

Mais Rebecca n'a pas le temps de s'adonner à ces nombreuses passions, car des meurtres d'une violence inouie ont lieu dans le clan des loups garou et en tant qu'Assayim (équivalent de Shérif pour les créatures surnaturelles de l'état du Vermont) elle doit mener l'enquête.

 

J'ai adoré (de loin) l'introduction de démons capable de piloter certaines créatures surnaturelles ainsi que les descriptions de bataille et de la Chose très sombre qui possède/cohabite avec Rebecca.

 

Un coup de coeur pour ce tome-ci !

 

Repost 0
Published by Calie - dans LECTURE
commenter cet article

La suite, par ici :

Chers internautes,

Ce blog a été une belle aventure de 6 ans. Pour diverses raisons liées à la plate-forme, je vous annonce que je ne publierai plus ici. Cependant, je n'ai pas le coeur à supprimer ce qui a été fait.  C'est pourquoi, il demeurera.

Vous pouvez me retrouver dans un nouveau blog que j'ai intitulé Mes petits bonheurs. A tout de suite !

 

Rechercher