Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 01:00



L’univers est son territoire. Le démon en a fait un lieu où règnent la démence et la mort. Tapi dans les cauchemars d’un enfant, il attend que celui-ci s’endorme pour surgir dans notre réalité et s’y livrer à une orgie de massacres.

Chaque incursion dans le monde réel décuple sa puissance et sa rage meurtrière. Il se nourrit de la peur et se croit invincible. C’est compter sans les Guerriers de la nuit. Car ceux-ci sont déjà sur sa trace et décidés à l’affronter là où le démon s’y attend le moins : au sein même des terrifiants et improbables cauchemars du jeune Lenny.


Ma lecture :                        ___________   ATTENTION SPOILER


Tout d’abord, le commentaire que je fais est en fait un genre de résumé, accompagné de citations. Même si mon résumé est bien, achetez le livre car je n’ai pas tout mis, je passe sur beaucoup de choses que je préfère vous laisser découvrir.

C’est le soir, John et Jennifer vont se coucher. « John et Jennifer se connaissaient depuis neuf mois seulement et pourtant leur entente était parfaite, comme s’ils vivaient ensemble depuis des années » Cependant John découvre des lacérations profondes sur le mur et comme ce n‘est ni lui, ni Jennifer, il conclu que cet acte vient de Lenny – son fils, de neuf ans, qu’il a eut avec Virginia.


Virginia était morte trois ans auparavant et Lenny était présent lorsqu’elle s’était étouffée « Lenny était seul avec Virginia lorsque celle-ci s’est étranglée avec une arête et était morte, incapable de lui venir en aide, incapable de faire quoi que ce soit » Il avait finit par comprendre que les gens pouvaient partir subitement, rappelaient auprès du Seigneur.


Durant la nuit, la chambre de John et Jennifer est visitée mais curieusement rien ne leur est dérobé. De plus, toutes les portes étaient fermées. Deux policiers arrivent le Sergent Thaddeus Clay et l’Inspecteur Norman Clay  « Les inspecteurs étaient tous deux des Noirs au teint très clair et, ils se ressemblaient de façon remarquable. Lorsqu’ils atteignirent le palier, Jennifer vit à sa grande surprise que c’était des jumeaux »

Les deux policiers ne trouvèrent pas le moindre indice, mais l’un des policiers, Norman conseilla à John de verrouiller la porte de sa chambre pendant la nuit. Bien sûr John le prit pou un fou lorsque celui-ci expliqua qu’il sentait des choses…surnaturelles…

La nuit qui suivit, John entendit du bruit dans la maison et sortit de la chambre « Quelque chose d’énorme et de noir se rua vers le lit, lui piétinant le bassin, et l’os céda avec un bruit sec, comme une assiette brisée. John ressentit une douleur atroce, et il cria. Jennifer criait aussi, un cri strident et perçant qui résonna dans sa tête. La chose monstrueuse et noire arracha les draps du lit avec des griffes aussi affilés que des couteaux de cuisine, fit voler des lambeaux de toiles de lin, des plumes et de la soie lacérée. Puis elle saisit le corps de Jennifer et l’éventra d’un coup de griffe des cuisses jusqu’aux épaules. »


John se retrouve tétraplégique. A l’hôpital une bonne sœur, Sœur Perpétua s’occupe de lui et il se rend compte à quel point être paralysé peut-être dur. «  Mais à présent, il commençait à comprendre toute l’horreur d’avoir un esprit actif dans un corps inerte » Il fait la rencontre de quatre infirmes comme lui, à présent. Un jeune noir de douze ans appelé Toussaint, atteint de polio, qui n’a jamais marché mais qui joue à merveille de la guitare. Billy, vingt quatre ans, au caractère drôle et facétieux, qui s’est brisé la colonne vertébrale dans un accident de voiture. Dean, le revêche, dont il manquait deux jambes. «  Il prononçait rarement plus de deux ou trois mots d’affilée, et John ne l’avait jamais vu sourire » Et Che-u le coréen, né quadriplégique.


Les jumeaux Clay viennent le voir à l’hôpital pour lui annoncer qu’il n’est pas suspecter de la mort de sa compagne puisque lui aussi s’est retrouvé dans cet état. Ils n’ont pas lésiné sur les maigres pistes et pensent au paranormal. John les trouve encore plus fou qu’auparavant. Les jumeaux Clay pensent qu’un monstre aurait surgit d’une autre dimension pour s’adonner au massacre. De surcroît, le monstre viendrait de son fils. «  Lenny émet des vibrations psychiques très fortes. Mon frère a senti cela dès qu’il l’a vu. J’avais dit que votre fils est un intermédiaire. En fait, c’est un porteur » John est perplexe mais aussi très fatigué par les médicaments. Néanmoins, il leur parle de ce que son fils lui disait, du fait qu’il voyait sa mère défunte. Les jumeaux, eux, ne doutent plus, c’est bien un signe que quelque chose va survenir. « Il se pourrait que la mère de Lenny ait essayé de le prévenir qu’un évènement très grave était sur le point de se produire » Les policiers le quittent et laisse John à son sommeil.


Dans la nuit suivante, le couple d’amis auquel on a confié Lenny est attaqué et massacré.

Les jumeaux Clay parviennent à obtenir de John l’autorisation pour passer un examen très particulier à Lenny, sous la direction de la physicienne Diane Wesley. Au cours de l’expérience qui a pour but d’enregistrer les rêves du petit garçon, Sœur Perpétua qui s’occupe continuellement de John est massacrée et tuée d’une horrible façon.

Le Dr Diane Wesley conclut à une IPE très puissante. Une influence paranormale extérieure qui se manifeste par une chute de température et qui se logerait dans les rêves de Lenny. Elle raccompagne John et se lie d’amitié pour lui.


Pendant ce temps, Lenny veille dans une chambre gardée par des policiers quand lui apparaît sa mère, qui le fait sortir, via invisibilité ! Elle disparaît, arrive alors Paul Springer qui l’emmène à l’aéroport. Il lui paye un billet d’avion pour San Diego et lui dit qu’un dénommé Gil Miller viendrait le chercher.


Lenny s’interroge sur cet homme curieux qui désire l’aider et qui en sait beaucoup sur ses cauchemars. Mais l’homme dit simplement « Disons que je travaille pour quelqu’un qui s’intéresse énormément au bien être de tous les enfants, et tu en fais partie »


Le chef Molyneux, patron des jumeaux Clay vient rendre visite à John, pour lui demander où se trouve son fils, qui a disparut des locaux de la police. John n’en sait rien, mais écoute la suite. Le chef Molyneux qui n’est pas très croyant dans les phénomènes paranormaux constate qu’il y a quand même quelque chose d’étrange. Il renvoie les jumeaux Clay mais leur demande de traquer avec le docteur Diane Wesley et John, le poltergeist tapi dans les rêves du garçon. « John avait du mal à croire ce qu’il entendait » Il a toujours des difficultés à croire à ce qu’il se passe. Et pourtant…

Lenny arrive à San Diego et rencontre Gil, bientôt la vingtaine. Et Gil l’emmène vivre dans la maison de son grand ami, Henry Watkins, professeur de philosophie mais également…  Tout le monde s’étonne de l’amitié entre un jeune homme et vieil homme. Personne ne sait ce qui les lie. Paul Springer. « L’année dernière, ils avaient fait la connaissance de l’être qui se faisait appeler Springer. Et Springer leur avait appris qu’ils étaient les descendants d’une confrérie secrète et mythique qui avait pour nom les Guerriers de la Nuit »


Dans la nuit, alors que Lenny vient de s’endormir, Springer apparaît à Henry et lui demande de revêtir son armure de Guerrier de la nuit, devenant ainsi Kasyx, le porteur de la charge. Le porteur a pour but de donner de l’énergie aux autres guerriers. Il est aussi celui qui leurs permet d’aller et revenir dans le monde réel. Henry devient Kasyx, il a pour mission de partir dans le rêve de Lenny, de traquer et de détruire la créature. Malheureusement, dans un dernier coup d’éclat, il attaque avec toute son énergie et se retrouve prisonnier du rêve de Lenny, car celui-ci va se réveiller, son âme reste emprisonnée et le corps de Henry, repose dans son lit.


Suite à cela, Gil fait passer pour le frère d’un ami et l’héberge chez ses parents.

Le lendemain, Springer, représentant du Seigneur des dieux Ashapola, vient rendre visite à John et ses amis handicapés et leur fait la révélation qu’ils sont eux aussi des descendants des Guerriers de la nuit. C’est à eux de détruire le monstre. Springer trouve non pas un mais deux guerriers de la charge, mais je ne vous dis pas qui, ça gâcherait votre plaisir. Donc, Billy devient le guerrier Arkestrax, l’Ingénieur de la nuit. Che-u devient le guerrier Ex’ii, le Pense-disques, Toussaint devient le guerrier Lyraq, le sniper-musicien, Dean devient le guerrier Themesteroth, l’homme roquettes et John devient le guerrier Reblax, le coureur.

Pour tous ces patients, les sorties en rêves sont incroyables puisque handicapés dans la réalité, ils sont capables de marcher !
 

Vous révéler la fin de l’histoire…non, je préfère vous laisser découvrir. C’est un peu comme un tour de magie, si je dévoile le fonctionnement du sort, après il n’a plus grand intérêt. Achetez le bouquin et vous saurez comment tout ce termine.

Ce que je peux dire, c’est que j’ai relu plusieurs fois la fin car je ne crois pas l’avoir complètement comprise. John qui croit voir Jennifer, mais s’il la voit, est-ce que ça veut dire qu’il va lui arriver quelque chose de mal ?

 

Les deux policiers disent bien à propos de Lenny « Il se pourrait que la mère de Lenny ait essayé de le prévenir qu’un évènement très grave était sur le point de se produire » alors pour John… Si vous voulez bien me dire ce que vous en pensez après avoir lu le livre, dans les commentaires, je serai ravie d’avoir votre point de vue. Un grand merci !


Mes passages préférés :


« - Qu’y a-t-il ? demanda Jennifer. Tu ne vas pas me faire un infarctus, hein ?

- C’est cette cuisine chinoise. Je ne comprends vraiment pas. Ils coupent tout en morceaux minuscules, et lorsque nous les mangeons, nous les mastiquons en des morceaux encore plus minuscules. Alors, comment se fait-il que cela me pèse tant sur l’estomac ? On dirait un énorme bloc homogène.

- Tu as trop mangé, c’est tout. Toute la nourriture est en train de se recomprimer. C’est le même principe que l’aggloméré.

John but une gorgée de chablis tiède et la garda un instant dans la bouche.

- Ne dis pas des choses pareilles, je me sens suffisamment barbouillé comme ça !

Jennifer se leva de son fauteuil en rotin et vint vers lui pour l’embrasser sur le front.

 - C’est ta faute. Tu te sens tellement coupable quand tu manges ! Tu sembles penser que si tu laisses une seule nouille dans ton assiette, tu vas mettre en colère les millions d’ethiopiens qui meurent de faim. Voyons, John, crois moi…si tu laisses deux cuillerées de nouilles sautées, cela ne va pas provoquer des émeutes en Ethiopie ! »
 

 
« Scrutant les ténèbres, longtemps je suis resté là, terrifié, à m’interroger. En proie au doute, faisant des rêves qu’aucun mortel n’avais jamais osé faire avant moi »

 

 
« - Tous des handicapés, hein ? demanda Thaddeus.

John hocha la tête.

- Bien sûr, mais, des types super, pleins de fougue. Ils se seraient fait un nom, s’ils avaient été capables de marcher.

- Ouais, peut-être, fit Thaddeus. Mais parfois, c’est précisément leur handicap qui donne aux handicapés cette force de caractère. »

 
 

 « - Tu devrais faire du jogging, suggéra Gil.

- Avec ce short ? Il prend tellement le vent que j’ai l’intention de poser ma candidature pour la course de la coupe de l’America, l’année prochaine.

- Oh voyons, Henry, fit Gil. Tu ne peux pas mettre un autre short ? Tu sais quelque chose avec un peu moins d’ampleur ?

- Alors, les gens riraient en voyant mes jambes.

- Henry, ils n’oseraient pas !

- Moi, si ! Et je ne peux pas courir quand je ris. Je peux à peine courir quand je ne ris pas ! »

 

« - Je m’en veux de le laisser ainsi, couvert de tous ces fils ! gémit-elle. On dirait une paupiette de veau sur un lit de spaghetti ! »

 

 « Et ce que les petits personnages noirs récitaient inlassablement, c’était une version dénaturée de leurs tables de multiplication.

 

"Une fois une fois fait une fois

Rien fois rien fait rien

Neuf égale huit plus un oeuf

Diz dizaines forment une assemblée..."



EDIT :_________________________________________________________________

Je me suis procurée le tome La Guerre de la nuit, avec des nouveaux personnages et là je dois dire que même si c'est toujours la même, c'est carrément génial. Masterton, j'adore !!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Caliope321 - dans LECTURE
commenter cet article

commentaires

SAD 24/08/2009 15:12

j'aime beaucoup l'illustre de la couverture!!!

La suite, par ici :

Chers internautes,

Ce blog a été une belle aventure de 6 ans. Pour diverses raisons liées à la plate-forme, je vous annonce que je ne publierai plus ici. Cependant, je n'ai pas le coeur à supprimer ce qui a été fait.  C'est pourquoi, il demeurera.

Vous pouvez me retrouver dans un nouveau blog que j'ai intitulé Mes petits bonheurs. A tout de suite !

 

Rechercher