Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 21:22

 

L'enfer c'est à quel étage

 

Alors celui-là c'est un Coup de coeur ! A chaque fois, je sais que je peux compter sur un S.Brussolo pour me délecter de l'histoire et ça ne trompe pas.


Modèle nu, Jeanne doit poser pour un sculpteur dont l'atelier est installé au cœur de la maison Van Karkersh. Un hôtel particulier dont le propriétaire fut jadis retrouvé coupé en morceaux dans la cage des fauves, au jardin zoologique voisin. Là, tout n'est qu'angoisse, malédictions, obscurité. La bâtisse semble abriter mille crimes impunis, et tout autant de secrets. Chaque fois qu'elle commet l'erreur de s'y endormir, Jeanne est visitée par des rêves angoissants et son corps se couvre de blessures inexplicables. Est-elle folle, ou victime d'un jeu dont les règles lui échappent ? Qui complote contre elle, les locataires ou... les fantômes ? Une plongée terrifiante dans le monde de l'occultisme et des sectes satanistes.

 

Il est très fort cet auteur pour instillé au fil de ses pages une ambiances particulièrement folle ! Nous faisons ainsi la connaissance de Jeanne, trentenaire paumée qui répond à l'annonce d'un sclupteur résidant à la maison Van Karkersh, difficilement représentable. L'immeuble est décrit comme n'ayant pas de ligne droite, tantôt s'apparentant à un champignon, tantôt à une baleine hideuse ou encore :  "J'ai dû me tromper d'adresse, pensa Jeanne. Il ne peut s'agir d'un immeuble, on dirait une église dessinée par un malade mental...ou par un chimpanzé."

 

Elle pénètre dans l'étrange maison où elle ne rencontre que le concierge, un vieil homme étrange du nom de Tienko qui la renseigne pour trouver le sculpteur qui va devenir son employeur. Et puisque Jeanne ne sait pas où résider, pourquoi ne dormirait-elle pas dans la maison ? Justement, au sixième, il y a une chambre de libre. Tienko la conduit au sixième et lui déconseille à aucun prétexte de monter ou descendre par les escaliers. Jeanne réalise qu'au niveau du quatrième et cinquième, l'ascenseur traverse une zone exempte d'électricité. Tout y est noir. Tout y est froid. Lugubre. 

Enfin ils arrivent au sixième et elle découvre sa chambre qui donne sur le zoo fantôme qui jouxte la maison. L'odeur putride des fauves qui se meuvent dans les cages en bas est à vomir. Ces fauves... ce sont eux qui ont dévoré le vieux van Karkersh, n'est-ce pas ? ...ou bien est-il réellement tombé de la rambarde ?  Une chose est sûre, le propriétaire de la maison s'est fait dévoré par les fauves le 10 novembre 1935 à 9h. C'est aussi le 10 novembre 1930 à 9h que trois soeurs se sont suicidées...au sixième étage...

 

Jeanne ne peut s'empêcher de se ressouvenir des rumeurs qu'on racontait autrefois. La famille du vieux Van Karkesh était réunie à son chevet attendant sa mort. Sa mort ne venait pas mais sa fin était proche. Les membres de la famille s'étaient saisie de haches et de scapels pour découper en morceau leur aieul qu'ils donnèrent ensuite en pâture aux carnaciers du zoo...

D'autres mystères bien aussi étranges entourent cette étrange maison et Jeanne en est mordue ! Fascinée, elle ira plus loin que sa raison ne le voudrait à la recherche de la vérité. Et quelle vérité s'il vous plaît ?

 

"Le battant pivota, démasquant un bloc de nuit compacte.

- Maintenant, quelque chose va jaillir des ténèbres, songeat-elle, et je ne pourrais plus m'arrêter de hurler."

 

Encore une fois, Brussolo m'a coupé le souffle ! Chaque personnage a sa propre version de l'histoire. Comme d'habitude, en compagnie du protagoniste, le lecteur essaie de démêler le vraie du faux. Jeanne cependant continuera de douter mais en est-il de même pour le lecteur ? Qu'en penser véritablement ? Hallucination collective ? Dépravation de l'âme ?

 

Le fantastique est complet. Van Karkesh, meunier de la mort. La maison serait bâtie sur les ruines d'un... arf non, je ne dirai rien mais je vous conseille vraiment ce titre. 

 

Et un titre de Brussolo de plus a mon actif ! +1


Partager cet article

Repost 0
Published by Calie - dans LECTURE
commenter cet article

commentaires

La suite, par ici :

Chers internautes,

Ce blog a été une belle aventure de 6 ans. Pour diverses raisons liées à la plate-forme, je vous annonce que je ne publierai plus ici. Cependant, je n'ai pas le coeur à supprimer ce qui a été fait.  C'est pourquoi, il demeurera.

Vous pouvez me retrouver dans un nouveau blog que j'ai intitulé Mes petits bonheurs. A tout de suite !

 

Rechercher