Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 00:13

 

limitless

 

Enfin un film où la vue de Robert De Niro ne m'a pas propulsé dans l'univers de Mon beau-père et Moi. Depuis que j'ai vu ces trois films, de plus en plus idiots à mon goût, je n'arrivais plus à me faire à l'idée que De Niro ait pu être un acteur sérieux. Non ! Mon esprit le prenait encore et encore pour Jack Byrnes...

 

La malédiction est rompue. Dans ce film, De Niro campe le rôle d'un puissant homme d'affaires. C'est probablement sa coupe de cheveux qui a aidé mon esprit à rester dans le droit chemin.

 

Le film est sorti sur les grands écrans le 8 juin 2011... Il m'était passé sous le nez...c'est avec sa récente sortie en DVD que j'ai pu le découvrir.

 

Bon film, bon scénario, l'histoire est prenante !

 

Synopsis : Eddie Morra, écrivain en panne d'inspiration, vit à New York City et n'arrive pas à commencer son premier roman. Le film s'ouvre tandis qu'il se fait plaquer par sa petite amie, Lindie.

Eddie rencontre plus tard son ex-beau-frère Vernon à qui il confie ses difficultés d'écrire. Vernon lui fournit alors une drogue, le NZT-48, nouveau produit censé décupler les facultés intellectuelles, qu'il lui présente comme en instance d'autorisation. Eddie l’essaie et se retrouve alors avec un plein contrôle de ses facultés cognitives, manifesté par une perception, une mémoire et une faculté de raisonnement multipliés en vitesse et en efficacité. Il nettoie (dans une séquence visuelle impressionnante) son appartement, commence à écrire son livre, puis le lendemain enthousiasme son éditrice avec les cent pages qu'il lui a promises, rédigées par lui presque sans effort.

Les effets de la drogue ne sont que temporaires. Eddie décide donc de retourner voir son ex-beau-frère pour en avoir davantage, malgré le prix qui lui avait été annoncé (800 dollars la gélule). Ce dernier accepte en échange de quelques menus services, dont celui qui consiste à lui ramener un repas de l'extérieur. À son retour, Eddie le trouve mort, assassiné dans son appartement. Il prévient aussitôt la police, mais fouille à tout hasard l'appartement où il y trouve de l'argent et de nombreuses gélules de NZT-48 cachées dans la cuisinière. Une nouvelle vie commence alors pour lui, une vie "sans limite"...

Eddie apprend rapidement plusieurs langues, le piano, aborde de nombreux autres domaines et décide de s'enrichir en spéculant en bourse. Il croise alors un puissant homme d'affaires, Carl Van Loon, découvrant au passage que le NZT-48 n'est pas sans effets secondaires. Mais aussi, qu'il n'est pas le seul à connaître l'existence de cette substance... 

Source Wikipédia

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Caliope - dans CINEMA
commenter cet article

commentaires

Lina Carmen 22/11/2011 16:31

Bonjour Caliope !Interessant ce film, je retiens. voilà ce qui nous fait rêver. J'aimerai bien écrire 100 pages de mon roman en une soirée !
Bisous
Lina

lael 28/10/2011 22:17


Le pitch rappelle Des fleurs pour algernom dans le fond : comment on peut se retrouver génie du jour au lendemain, et les conséquences. (d'ailleurs je sais pas si tu as lu ce livre mais je te le
conseille ardamment, une merveille).


La suite, par ici :

Chers internautes,

Ce blog a été une belle aventure de 6 ans. Pour diverses raisons liées à la plate-forme, je vous annonce que je ne publierai plus ici. Cependant, je n'ai pas le coeur à supprimer ce qui a été fait.  C'est pourquoi, il demeurera.

Vous pouvez me retrouver dans un nouveau blog que j'ai intitulé Mes petits bonheurs. A tout de suite !

 

Rechercher